Amis d'Uxellodunum  

Actualités

 

Juin 2017 - Nouveau livret sur la bataille d'Uxellodunum en vente
au Musée de la Raymondie à Martel, prix 7€.

La localisation du siège d'Uxellodunum, dernière bataille important de la Guerre des Gaules en 51 av. J. C. a généré très tôt des débats. Mais, à la différence des autres hauts lieux évoqués par César (Gergovie, Alésia...), la question ne se trouvait encore réglée il y a encore 25 ans, faute de recherches récentes sur le site du Puy d'Issolud.

A partir de 1993 un programme de recherches ambitieux a été mis en place dans le cadre d'opérations programmées annuelles, puis pluri-annuelles, autorisées et financées par le ministère de la Culture.

A la suite des découvertes au Puy d'Issolud (Fontaine de Loulié), le 26 avril 2001 à Toulouse, le Ministère de la Culture, avec la caution des principaux spécialistes scientifiques de la période, dont Christian Goudineau, titulaire de la chaire d'Antiquités au Collège de France, a annoncé que le site du Puy d'Issolud était celui d'Uxellodunum.

Le livret est édité par les Amis du Musée de la Raymondie et les Amis d'Uxellodunum.

Toute l'été 2017 - Exposition sur Uxellodunum au Musée de Martel

 

 

22 juin 2017 : Compte rendu de l’Assemblée Générale Extraordinaire des Amis d’Uxellodunum

Faisant suite à l’Assemblée Générale Extraordinaire de 2015 qui avait permis de sceller notre partenariat avec l’association Racines, partenariat actif, dans le cadre d’une convention, l’objectif aujourd’hui pour notre association étant de se mettre en conformité en proposant un nouveau Conseil d’Administration.

Roger Mialet présente le rapport moral adopté à la majorité faisant état d’une situation en baisse significative au niveau des adhérents suite aux nombreuses défections de personnes lassées des combats incessants, des tentatives de récupération qu’elles soient politiciennes ou beaucoup plus terre à terre. Malgré tout, nous restons toujours d’une certaine façon la mémoire vivante d’Uxellodunum depuis son officialisation, pour la plupart nous connaissons bien le dossier pour l’avoir vécu et notre investissement a toujours été important et désintéressé.

Quelques éléments importants durant cette période permettent de mieux appréhender la question, tout d’abord les nombreuses échéances électorales nationales et locales ont entrainé un certain nombre de turbulences au sein du S.M.G.S.U. Nous sommes successivement passés de la présidence de Louis Crémèse à celle de Dominique Lascaux puis Pierre Verdier, de nouveau Hugues Du Pradel et enfin Alain Reinat, ex vice-président de notre association. Avec cette prise de fonction nous pouvons raisonnablement espérer une stabilisation de la situation de nature à créer les conditions d’un partenariat actif et apaisé.

Ceci dit, au cours de cette période d’incertitude écoulée des avancées importantes ont malgré tout été réalisées. A la demande appuyée du réseau associatif, un Comité Scientifique a pu voir le jour sous l’autorité de Vincent Guichard, Directeur du Centre archéologique européen du Mont Beuvray, dont les compétences dans le domaine archéologique sont unanimement reconnues, ce Comité dans sa réunion du 2 février 2015 a proposé un certain nombre de travaux qui ont été validés par le S.M.G.S.U de l’époque. Ces travaux ont fait l’objet d’une Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux, une DETR qui a été acceptée en 2015 par Arrêté Préfectoral, les travaux devant être réalisés rapidement de façon d’une part à réparer, à restaurer et à aménager le site pour permettre une réouverture au public progressive. L’objectif recherché d’une réouverture dans le cadre des Journées Européennes du patrimoine en septembre de cette année parait peut-être un peu ambitieux, mais reste d’actualité.

En ce moment des travaux sont ou étaient en cours de réalisation et le site retrouve peu à peu l’aspect qu’il avait quand nous avons cessé nous, association des Amis d’Uxellodunum de l’entretenir, on ne peut que s’en réjouir.

Ceci dit, c’est grâce et on ne le dira jamais assez, aux travaux de Jean-Pierre Girault, que la question d’Uxellodunum se trouve au cœur de nos préoccupations, mais finalement que nous reste-t-il depuis cette officialisation mémorable du 26 avril 2001, il y a 16 ans malgré tout.

Que reste-t-il ? Il reste des publications et un site internet, Uxellodunum.com, qui sont une véritable mine d’informations et réunissent à peu près l’ensemble de la connaissance scientifique reconnue et validée sur le sujet même si encore beaucoup de questions restent sans réponse et si ce travail mériterait d’autres recherches spécifiques et complémentaires, la connaissance scientifique c’est la rampe de lancement de la fusée Uxello.

Il reste aussi sous l’impulsion de l’Association des Amis de la Raymondie, un Musée à Martel ouvert au public, avec une exposition permanente très bien faite sur Uxellodunum qui a été inaugurée très récemment et qui contribue à la valorisation et à la connaissance de ce site, même si une clarification ou une harmonisation avec le musée de Vayrac semble nécessaire. Un espace aménagé pour la connaissance ouvert au public et réunissant une partie des objets et des artefacts trouvés sur le site, c’est le deuxième étage de la fusée Uxello.

Et puis il y a le site à proprement parler sans lequel rien n’existe, ce site du Puy d’Issolud et plus particulièrement de la Fontaine de Loulié sur notre commune, au cœur de notre territoire. Ce site qui a été profondément bouleversé, au gré des différentes fouilles et des différents aménagements plus ou moins contrôlés. C’est vers ce site que la plupart des efforts doivent se porter et se concentrer aujourd’hui pour permettre à la fois une ouverture au public raisonnable et une protection durable. C’est le troisième étage de la fusée Uxello.

Comme on peut le voir la situation reste malgré tout fragile et nous avons épuisé en partie notre droit collectif à l’erreur. Aujourd’hui, si nous n’étions pas capable d’unir nos forces et nos compétences entre d’une part ...

Jean-Pierre Girault,
le S.M.G.S.U,
les associations : Racines, les Amis du musée de Martel, les Amis d’Uxello, le Pays Art et Histoire,
la SEL,
les différentes instances archéologiques,
les services de l’Etat,

et si nous n’étions pas capables de mettre un peu nos égos de côté, nos susceptibilités en veilleuse pour œuvrer collectivement dans le respect mutuel, alors nous prendrions le risque de compromettre définitivement toute forme de valorisation touristique de ce site archéologique majeur privant ainsi le territoire d’un probable tremplin touristique et économique.

C’est pourquoi notre association accorde sa confiance à Alain Reinat, Président du S.M.G.S.U pour porter les couleurs d’Uxellodunum et permettre enfin une valorisation raisonnable et raisonnée respectueuse d’un site fragile, pour contribuer à moraliser ce dossier, pour rendre légitimement la place qui est la sienne aux différents partenaires, et pour favoriser une migration progressive du dossier d’Uxellodunum vers les services de Cauvaldor ceci, tout en restant déterminée, vigilante et coopérative.

Alain Reinat fait un rappel des évènements, des travaux en cours, des priorités, demande que soit fait un point sur les actifs de l’association, rappelle qu’une souscription a été lancée auprès de la Fondation du Patrimoine.

Durant cette période nous avons travaillé en partenariat avec l’association Racines, créé des liens et apporté notre soutien à l’association des Amis du Musée de Martel.

Le rapport financier de l’année écoulée présenté par Monique Couret, trésorière n’a fait l’objet d’aucune remarque et a été validé par les vérificateurs aux comptes. Ce rapport financier fait apparaître un solde positif fin 2016 de 11090,81 € auxquels viennent s’ajouter un certain nombre d’actifs dont on peut faire le listing avec en particulier un site internet et la propriété d’un certain nombre de noms de domaines que nous payons depuis la création tels que Uxellodunum.com, .net, .eu, mais aussi un ensemble de publications de Jean-Pierre Girault qui vont du bronze final en passant par la Préhistoire, le Moyen-Age, les Gallo-Romains, la publication officielle du Mont Beuvray, et des fascicules sur la bataille d’Uxellodunum, des sculptures issues du symposium de 2012, un portail payé pour faciliter l’accès au site, des factures de travaux réalisés pour la restauration du lavoir et du mur d’enceinte, des journées de travaux à la mini pelle payées par l’association lors des différentes fouilles ou traitement des déblais, une cage contenant l’ensemble des galets ayant servi de projectiles au cours de la bataille, une tronçonneuse et une débroussailleuse ayant été offertes par le Syndicat en 2005, la tronçonneuse ayant été détruite lors de travaux, un ensemble de panneaux de signalisation sur Uxellodunum disposés autour du site ainsi que quelques tee-shirts et petits objets.

L’assemblée se poursuit par le vote en faveur des candidats au Conseil d’Administration.

Sont élus membres du Conseil d’Administration :

Georges Couret, Patrick Lascaux, Christian Missoty, Monique Couret, Didier Bertrand, Jean-Claude Bonneval, Francine Bonati, Alain Parayre, Jean-Jacques Rougié, Caroline Mey-Fau, Roger Mialet.

Sont élus vérificateurs aux comptes :

Pierrette Tovena et Christian Delpy

Adhésion

Après quoi le nouveau CA fixe le montant de l’adhésion à 15 €, cette année la brochure « La bataille d’Uxellodunum » éditée avec les Amis du Musée de Martel sera offerte aux adhérents.

Autres projets à réaliser

Poursuite de la réflexion en collaboration avec l’Association Racines et le groupe archéo pour la création d’un diaporama permettant de présenter la bataille sous forme audiovisuelle.

Réflexion concertée sur les aménagements à apporter au niveau de la maison de la fontaine de manière à permettre un accueil du public.

Participation à la mise en place des travaux engagés par le Syndicat.

Contribution à l’organisation de journées portes ouvertes si les conditions sont réunies.

En collaboration avec Jean-Pierre Girault et Suzy Ireland poursuite de la mise à jour du site internet.

Le nouveau C.A. désigne enfin les membres du bureau, sont élus :

Président : Roger Mialet
Vice-président : Christian Missoty et Didier Bertrand
Secrétaire : Francine Bonati
Trésorière : Monique Couret

15ème Assemblée Générale

C’est en partageant le verre de l’amitié que s’achève cette 15ème Assemblée Générale dont chacun s’accorde à dire quelle fut fructueuse et marquée par un esprit d’ouverture et d’optimisme.

La Secrétaire : Francine Bonati
Le Président : Roger Mialet

 

Janvier 2016 : Compte-rendu des activités de l'Association en 2015

2015 : Mise en place d’un cadre organisé pour une valorisation raisonnée

Dès janvier 2015 lors de notre Assemblée Générale Extraordinaire, une convention de partenariat entre les associations Racines et les Amis d’Uxellodunum a vu le jour. Cette convention crée les conditions réelles d’une participation constructive aux travaux de valorisation du site et place le réseau associatif et archéologique au sein du Comité d’Orientation qui devra définir les conditions de cette valorisation dès lors qu’il sera réuni ce que nous n’avons cessé de demander. Parallèlement à ce dispositif, la création de l’association des Amis du musée de la Raymondie, à Martel, va contribuer à valoriser le patrimoine local. C’est dans cette logique que cette association prépare une exposition sur Uxellodunum qui devrait voir le jour courant 2016, exposition pour laquelle les Amis d’Uxellodunum apportent leur aide et leur soutien aux côtés de Jean-Pierre Girault.

Buste de Luctérios en bois sculpté
Le buste de Luctérios provenant du symposium de sculptures y trouvera toute sa place

Enfin sous l’impulsion du réseau associatif, un Comité Scientifique a pu voir le jour sous l’autorité de Vincent Guichard, Directeur du centre archéologique européen du Mont Beuvray, ce Comité s’est réuni en février afin de faire le point sur l’état du site et sur les contraintes présentes et à venir.

De plus la migration en 2016 du S.M.G.S.U au sein de Cauvaldor devrait contribuer à créer les conditions d’une gestion raisonnée et durable.

Notre petite association a par ailleurs entretenu une correspondance suivie avec une association italienne de la ville de Cesena, ville d’environ 100 000 habitants qui souhaiterait un rapprochement avec le site d’Uxellodunum, ceci nous rappelle la richesse scientifique et culturelle de notre site internet alimenté par le travail incessant de Jean-Pierre Girault ainsi que l’intérêt qui est porté sur cet épisode de la Guerre des Gaules et ce même hors de nos frontières.

Enfin difficile de passer sous silence les deux publications de Jean-Pierre Girault qui ont vu le jour en 2015, publications auxquelles nous avons apporté notre aide à plusieurs titres. La première concerne les constructions médiévales dans la vallée de la Dordogne lotoise et fait l’inventaire des habitats perchés, refuges, repaires troglodytiques, postes de guet et divers aménagements en falaises avec en particulier au niveau de Saint-Denis-les-Martel, le repaire et moulin de Briance, le repaire de Roqueblanque plus connu comme étant la grotte des peintures, la motte castrale du Bois Grand, les grottes et abris de Balme, les Courtils, Balmissou et Traucou, la grotte de Cabrejou, le repaire de Roquepen pour n’en citer que quelques uns qui ne sont pas sans évoquer Saint-Denis au fil du temps. Tous ces lieux témoignent de la richesse patrimoniale de notre commune au cours de cette période troublée du Moyen-Age et plus particulièrement de la Guerre de Cent Ans.

La deuxième publication qui vient de voir le jour concerne l’habitat gaulois et gallo-romain dans la vallée de la Dordogne. Ici encore Jean-Pierre Girault fait un inventaire complet des traces, trouvailles et différentes découvertes touchant à la période gallo-romaine tout en nous sensibilisant sur la fragilité et la richesse d’un tel patrimoine. Concernant Saint-Denis-les-Martel, outre la Fontaine de Loulié et Uxellodunum que chacun connait, on peut citer le Pont de la Font, la Coste, la Verrie, Pontou, Malbouyssou, Parriche, les Termes, le Pont roux et le Pech Laguille qui sont autant de lieux portant les traces parfois ténues d’une occupation antique. Ces deux ouvrages sont en vente dans les librairies locales ainsi qu’au siège de l’association.

Le président
Roger MIALET

3 mai 2014 : Compte-rendu de l'Assemblée Générale
des Amis d'Uxellodunum

Tenue sous la présidence de Roger Mialet, en présence de Me Dominique Lascaux, Présidente du S.M.G.S.U.

Dans son rapport moral, le Président souligne le travail de fond réalisé en 2013 pour renouer avec les élus du territoire un dialogue confiant. Ce fut largement possible grâce à la clairvoyance de M Louis Crémèse et avec le soutien du réseau archéologie. Le site d'Uxellodunum dispose en outre de la somme considérable d'informations et des travaux de Jean-Pierre Girault, le site internet élaboré par Suzy Ireland est un service de 1er plan qui favorisera la recherche future d'un projet de valorisation d'Uxellodunum sur le territoire.

Les 12 février et 12 mars derniers, d'importantes réunions avec le S.M.G.S.U permirent d'arrêter une programmation des initiatives à prendre pour relancer rapidement la mission de Vincent Guichard dans le cadre d'une nouvelle gouvernance du S.M.G.S.U favorisant la mise en place d'un indispensable Comité Scientifique.

Rapport moral adopté à l'unanimité.

Le rapport d'activités, présenté par Caroline Mey-Fau, a repris ces différents points en précisant la nécessité d'élaborer un diaporama sur Uxellodunum pour mieux faire connaître le site, tant sur le plan touristique, pédagogique, que scientifique, avec en particulier les ouvrages de Jean-Pierre Girault. L'ouverture du site au public relève de la seule responsabilité du S.M.G.S.U (annulation pour cette raison de l'organisation des journées du patrimoine en septembre 2013). Le plan d'actions validé le 12 février 2014 à Martel fixe une méthode de travail très raisonnable. Le Conservateur Régional de la DRAC a, pour l'Etat, validé le sérieux des travaux réalisés sous la présidence de Louis Crémèse et encouragé les nouveaux dirigeants à leur mise en place.

Le rapport d'activités est adopté à l'unanimité.

Après la présentation des finances saines par Me Monique Couret, le Président remercie l'ensemble des participants, dont Me Lascaux qui a indiqué combien elle souhaitait la poursuite du dialogue renoué, ce voeu est partagé par Jean-Pierre Girault qui, par sa présence, soulignait son attachement au site d'Uxellodunum et à St-Denis-lès Martel.

A l'issue de l'A.G., le conseil d'administration a élu le Bureau de l'Association. Voir Association.

Mars 2014 : Rencontre sur le site le 12 mars

Rencontre étét des lieux mars 2014
Rencontre état des lieux mars 2014

Rencontre sur le site de la Fontaine de Loulié entre le SMGSU, l'archéologue Jean-Pierre Girault, le responsable de la Drac et l'Association afin de faire le point sur l'état des lieux avec les travaux à envisager ainsi que les suites à donner.

Rencontre état des lieux mars 2014

Janvier 2014 : Compte-rendu 2013 du Président de l'Association

Jean-Pierre Girault, les publications et le site Internet à l'honneur...

2013 aura été une année charnière malgré quelques turbulences dont 2012 avait supporté l'essentiel de l'inutile vigueur.

Jean-Pierre Girault / Cérémonie : Chevalier des Arts et des Lettres 2013

2013 aura permis autour de la belle cérémonie du 17 mai de réunir les Amis d'Uxellodunum pour fêter la remise de la distinction honorifique de Chevalier des Arts et des Lettres à notre ami Jean-Pierre Girault. Le Château des Doyens à Carennac convenait parfaitement à cette fête, où le réseau archéologie de la DRAC, du Mont Beuvray et des associations lotoises de Racines, la Société des Etudes du Lot, les Amis du Pays de St Céré, ont témoigné leur considération amicale pour Jean-Pierre et tous les bénévoles des Amis d'Uxellodunum. Voir Activités 2013.

C'est donc un travail en réseau, dans la confiance, qui a permis le 17 avril 2013 de solliciter la DRAC-SRA pour que soit recherchée la mise en place d'un Comité Scientifique attaché au site d'Uxellodunum susceptible de faire évoluer les méthodes et les perspectives que nous avons été nombreux à déplorer dans la conduite des travaux pour la réalisation d'un espace fermé au public et doté d'un parking d'une superficie toujours aussi surprenante.

Le Puy d'Issolud
La Puy d'Issolud : la Tourmente en crue

2013 : une année d'échanges fructueux avec le SMGSU dont la nouvelle présidence confiée à Monsieur Crémèze permet de créer les conditions d'un dialogue réfléchi, éclairé si nécessaire par la consultation du site internet "Les Amis d'Uxellodunum". Chacun peut désormais consulter une somme d'informations, de références, de recherches sur Uxellodunum et sur la Fontaine de Loulié, validées par la Communauté scientifique.

Nous y rappelons également nos propositions de gestion et d'animation du site qui tiennent compte de la fragilité de cet espace, où des fouilles complémentaires demeurent nécessaires comme Jean-Pierre Girault l'a rappelé dans un message du 3 juillet 2013 aux Amis d'Uxellodunum.

L'année 2013 se termine de la meilleure des manières avec la publication dans la collection Bibracte du Centre archéologique européen du dossier archéologique du siège d'Uxellodunum au Puy d'Issolud réalisé par Jean-Pierre Girault. Cet ouvrage fera date pour confirmer l'importance de l'archéologie dans l'identification de cette bataille d'Uxellodunum, "l'un des derniers épisodes marquants de la Guerre des Gaules" comme le précise Michel Reddé dans une brillante préface. Cette publication succède à l'autre ouvrage de Jean-Pierre Girault édité en 2013 avec le concours du Conseil Général du Lot, de l'Association des Amis d'Uxellodunum et des éditions Racines et qui traite des occupations préhistoriques du Puy d'Issolud, de la vallée de la Dordogne lotoise et de ses affluents dans le nord du département du Lot.

Toulouse 2013
Jean-Pierre Girault et Vincent Guichard (directeur général de l'EPCC Bibracte)
Présentation par Jean-Pierre Girault de son ouvrage et conférence sur l’archéologie de la Guerre des Gaules
par Michel Reddé au musée Saint-Raymond de Toulouse le 6 décembre 2013 au musée Saint-Raymond de Toulouse

Livre : La fontaine de Loulié au Puy d'Issolud

 

 

Livre : Les occupations préhistoriques du Puy d'Issolud......

Toulouse 2013
Michel Vaginay (Conservateur régional de l'Archéologie),
Laurent Roturier (Directeur régional des affaires culturelles, DRAC, Toulouse)
et Jean-Pierre Girault

Jean-Pierre Girault, responsable des recherches et auteur, et Vincent Guichard, éditeur, ont présenté l'ouvrage "La Fontaine de Loulié au Puy-d'Issolud. Le dossier archéologique du siège d'Uxellodunum" en présence de Laurent Roturier, directeur régional des affaires culturelles et de Michel Vaginay, Conservateur régional de l'Archéologie. La présentation a été suivie d'une conférence sur l'archéologie de la Guerre des Gaules par Michel Reddé, spécialiste des armées romaines et directeur d'études à l'école pratique des hautes études.

Voir Activités 2013 et le site du ministère de la culture et de la communication.

2013 aura encore mobilisé le dévouement d'une équipe solidaire dans la recherche d'une ouverture raisonnée du site d'Uxellodunum en lien avec le développement culturel et touristique de la Vallée de la Dordogne lotoise.

Quelques graines d'amitié, quelques graines d'amour et une petite graine de chance feront de cette année nouvelle, je vous souhaite au nom de notre association, une moisson de bonheur ! Bonne et heureuse année !

Le Président
Roger MIALET


Retour Retour

 

 

English

Accueil

Uxellodunum

Le site

Histoire des terrains

Association

Publications

Activités

Actualités

Galeries de photos

Perspectives

Chronologie

Textes antiques

Ecrits anciens : Puy d'Issolud à Uxellodunum

Fouilles anciennes : résumé

Fouilles anciennes : documents à télécharger

Recherches récentes à la Fontaine de Loulié : résumé

Recherches récentes à la fontaine de Loulié : documents à télécharger

Etudes de chercheurs : documents à télécharger

Promenade géologique et botanique

Articles de presse anciens

Légendes du Puy d'Issolud

Visiter

Contacter

PlansProvinces de GauleD'après Paul Bial 1869, dans UxellodunumPuy d'Issolud 1948