Amis d'Uxellodunum  

Le siège d'Uxellodunum d'après les textes antiques...

APPRECIATIONS D'AUTEURS SUR LE PUY D'ISSOLUD

L'identification du Puy d’Issolud avec Uxellodunum est admise comme une très grande probabilité par de nombreux historiens et les éditeurs des Commentaires(70) .

Michel Labrousse, partisan du Puy d'Issolud, écrit(71) : "une difficulté freine pourtant la certitude absolue. La source qui fut détournée par César et qui, au Puy d’Issolud, ne peut être que celle de Loulié, ne correspond pas à la position topographique que semble lui attribuer l'interprétation la plus objective du texte d'Hirtius.

Cette difficulté majeure concerne la rivière qui entourait partiellement Uxellodunum et formait une boucle comportant un isthme d'environ 300 pieds (soit environ 90 m), la fontaine jaillissait au pied même du rempart faisant face à l'isthme" (VIII,41 : ... sub ipsius oppidi murum ubi magnus fons aquae prorumpebat ab ea parte quae fere pedum trecentorum interuallo fluminis circuitu uacabat). Or, le Puy d’Issolud n'est pas un oppidum de boucle et la condition n'est pas remplie pour la source de Loulié.

Pour contourner cet obstacle, qui a prêté et prête toujours à de multiples interprétations, certains auteurs ont traduit : la fontaine de Loulié située au bas du flanc ouest de l'oppidum et à environ 300 m de la Tourmente. D'autres au contraire pensent que Hirtius n'aurait pas personnellement assisté à la bataille ou se serait servi de mauvais documents. D'autres enfin les attribuent à une rédaction fautive d'Hirtius, qui aurait été "trompé par ses souvenirs".

Camille Jullian traduit cette partie du texte embarrassant - "Quorum omnis postea multitudo aquatum unum in locum conueniebat sub ipsius oppidi murum ubi magnus fons aquae prorumpebat" : la source de Loulié très abondante, sourd au pied même du plateau, à gauche ou au sud de l'endroit où le chemin de Loulié commence à descendre - "Prorumpebat ab ea parte quae fere pedum trecentorum interuallo fluminis circuitu uacabat" : ce qui semble dire que la source jaillissait à l'endroit, large de 300 pieds, où la rivière n'entourait pas l'oppidum, et ce texte fait songer à un oppidum enfermé, sauf un isthme de 300 pieds, par une boucle fluviale. Pour adapter ce texte à Issolud, il faut (en supposant que les souvenirs d'Hirtius ne l'aient point trompé) donner à vacabat le sens de distabat, interpréter circuitu fluminis comme flumine circumdante, et lire ou DCCCC au lieu de CCC pieds ou passuum au lieu de pedum, la distance de la fontaine à la Tourmente étant de 300 m à vol d'oiseau, davantage en suivant les sentiers.

Enfin plusieurs adversaires au Puy d’Issolud trouvent d'autres exigences du texte qui ne semblent pas être respectées. Nous énumérons les principales(72).

- Il n'y a pas de vallées encaissées ;
- L'eau de la Tourmente ne coule pas assez près des pentes pour permettre un accès facile ;
- La distance entre la source et l'agger semble trop faible ;
- La descente des Gaulois à la fontaine de Loulié ne pouvait se faire que par un étroit chemin abrupt ;
- Les galeries creusées sont trop près de la source ;
- L'assaut général simulé était impossible de tous les côtés à cause des falaises.
- L'espace nécessaire au déroulement des combats devant la fontaine serait trop petit.

Conclusion de Rice Holmes(73) sur Uxellodunum au Puy d’Issolud : "Il est aussi certain que deux et deux font quatre qu'Uxellodunum se trouvait sur l'un des sites que j'ai examinés. Scrutez de près les feuilles de la grande carte d'État-major qui embrasse le département du Lot et la contrée environnante, et vous serez dans l'impossibilité de trouver un autre site qui soit même digne de discussion. Tous les sites concevables ont été passés en revue par des yeux pénétrants ; et, de tout ce nombre, il n'en reste que quatre, nous l'avons vu, qui soient sérieux. Après examen rigoureux deux sont à rejeter (Capdenac et Ussel). Reste le choix entre Luzech (I'lmpernal) et le Puy d'lssolu.

Luzech est le seul endroit où il y a un isthme correspondant très approximativement à la description d'Hirtius. Le Puy d'lssolu est le seul endroit qui, sous d'autres aspects, correspond ou correspond très approximativement à sa description.

Il semble presque impossible que l'auteur ait pu décrire Uxellodunum comme une péninsule entourée par une rivière de tous côtés, sauf un isthme de 300 pieds de large, s'il n'y avait pas d'isthme du tout. Les erreurs qu'il est supposé avoir faites sont rien moins que monstrueuses.

S'il avait simplement dit que la colline était presque entièrement entourée par une rivière, je dirais qu'il y a dix chances contre une pour qu'il n'ait pas décrit le Puy d'lssolu en de tels termes. Mais quand je considère qu'il a donné la précision que la source était juste au-dessus de l'isthme, je suis incliné à dire qu'il y a dix fois dix chances contre une pour qu'il ne se soit pas trompé.

Mais quand je me retourne vers le compte rendu circonstancié de Cessac sur la manière dont la source du Puy d'lssolu a été détournée ; quand je considère la force combinée de tous les autres arguments qui ont été avancés par lui et ses compagnons de plaidoirie, - I'argument de la tradition, de la charte qui mentionne Uxellodunum, de la découverte des lignes d'investissement, de la grande force défensive du Puy d'Issolu, la difficulté d'en faire l'ascension et sa position géographique qui l'aurait recommandé à Lucterios, enfin la ressemblance évidente de son nom avec Uxellodunum - quand je considère tout cela, je ne puis hésiter plus longtemps.

Hirtius a commis cette erreur qui ne semble pas croyable, et Uxellodunum doit être identifié avec le Puy d'lssolu."

lien Retour

 

 

English

Accueil

Uxellodunum

Le site

Histoire des terrains

Association

Publications

Activités

Actualités

Galeries de photos

Perspectives

Chronologie

Textes antiques

Ecrits anciens : Puy d'Issolud à Uxellodunum

Fouilles anciennes : résumé

Fouilles anciennes : documents à télécharger

Recherches récentes à la Fontaine de Loulié : résumé

Recherches récentes à la fontaine de Loulié : documents à télécharger

Etudes de chercheurs : documents à télécharger

Promenade géologique et botanique

Articles de presse anciens

Légendes du Puy d'Issolud

Visiter

Contacter

PlansPuy d'Issolud 1948D'après Paul Bial 1869, dans UxellodunumProvinces de Gaule