Amis d'Uxellodunum  

Le siège d'Uxellodunum d'après les textes antiques...

EPOQUE ET DUREE PROBABLE DE LA BATAILLE D'UXELLODUNUM

D'après Emile Albouy, les données(46) chronologiques de Camille Jullian, concernant le siège d'Uxellodunum, se limitent à deux dates, celle de la défaite de Drappès et celle de la reddition de la place, que l'historien situe respectivement "en juillet" et "en août". On peut traduire "vers la mi-juillet" et "vers la mi-août" pour fixer tant soit peu les idées.

Les dates indiquées par Champollion Figeac(47), sont "mi- septembre" et "mi-octobre". Entre les deux chronologies, l'écart est de deux mois, mais la durée de l'événement dans les deux cas est la même : environ un mois.

D'après Camille Jullian(48), Drappès aurait été défait "au moment de la moisson" : suite à quoi l'historien situe l'événement en juillet. Mais, il y a lieu de tenir compte de ce que les Gaulois se sont ravitaillés en grains et non pas en épis. Au surplus, on ne moissonne, en Quercy, qu'exceptionnellement avant la mi-juillet. Aussi faut-il reporter la date de l'événement "à la mi-août".

Quant à la date de la reddition de la place, Camille Jullian la situe (p. 563-3) en août, étant donné qu'au chapitre (B.G. : VIII, 46), il est dit qu'après la reddition de la place, César se rend en Aquitaine avec deux légions pour y passer les derniers jours de la campagne d'été. Or il est constant que l'été finit non pas en août non plus qu'en octobre, mais en septembre, et qu'une "campagne d'été" finit pratiquement fin septembre. Le départ de César et, par suite, la reddition de la place, ont donc eu lieu vers la mi-septembre ou fin septembre.

Nous arrivons ainsi aux dates de la chronologie corrigée : d'où cette conclusion que les dates indiquées par Camille Jullian doivent, toutes deux, être retardées d'un mois ou, ce qui revient au même, que les dates correspondantes de la chronologie Champollion-Figeac doivent être avancées d'autant. Il est du reste facile de constater que le temps écoulé entre les deux événements-repères (un mois) ne peut être augmenté ou diminué de plus d'une décade sans que l'une ou l'autre des conditions du problème ne se trouve en défaut. C'est dire qu'à moins d'une interprétation inattendue des mots "campagne d'été" du chapitre (B.G. : VIII, 46) précité ou d'une exceptionnelle précocité des blés en l'an 51 av. J.-C., le temps dont il s'agit est exact à dix jours près.

Pour ce qui est de la répartition des faits survenus durant ce temps-là, ainsi que de la position, dans le temps, des quelques autres faits antérieurs à la défaite de Drappès que Champollion-Figeac a repérés dans sa chronologie ne saurait être erronée que de quelques jours tout au plus.

La chronologie rectifiée peut être la suivante :
- Drappès et Lucterios se jettent dans Uxellodunum vers la fin de juillet 51 av. J.-C. ;
- Caninius arrive devant la place durant les premiers jours d'août.
- Caninius défait Drappès 8 jours environ après sa sortie d'Uxellodunum, soit vers la mi-août ;
- César apprend ce succès à Chartres peu après la mi-août ;
- Il arrive à Uxellodunum vers la fin août ;
- La ville se rend vers la fin septembre ou au plus tard début octobre.

Eloi Itard et André Noché(49) arrivent sensiblement à la même conclusion en détaillant les faits : 49 à 76 jours : de la fin juillet ou au début d'août à la fin septembre 51 av. J.-C.

La durée de la bataille pouvant se détailler comme suit :

Analyse : durée de la bataille

 

lien Retour

 

 

 

 

English

Accueil

Uxellodunum

Le site

Histoire des terrains

Association

Publications

Activités

Actualités

Galeries de photos

Perspectives

Chronologie

Textes antiques

Ecrits anciens : Puy d'Issolud à Uxellodunum

Fouilles anciennes : résumé

Fouilles anciennes : documents à télécharger

Recherches récentes à la Fontaine de Loulié : résumé

Recherches récentes à la fontaine de Loulié : documents à télécharger

Etudes de chercheurs : documents à télécharger

Promenade géologique et botanique

Articles de presse anciens

Légendes du Puy d'Issolud

Visiter

Contacter

PlansPuy d'Issolud...D'après Paul Bial 1869, dans UxellodunumProvinces de Gaule