Amis d'Uxellodunum  

Projet de valorisation et d'animation du site d'Uxellodunum

CONTEXTE

L’Association Les Amis d’Uxellodunum a participé depuis les années 1990 en synergie avec l’archéologue Jean-Pierre Girault, aux travaux de fouilles, aux découvertes, à l’entretien du site. Son engagement a trouvé toute sa reconnaissance avec la décision ministérielle qui depuis le 26 avril 2001 a reconnu Uxellodunum sur le site du Puy d’Issolud. Cette décision mettant en outre fin officiellement aux polémiques entretenues entre sites notamment ceux de Capdenac le Haut et Luzech dans le Lot.

Tout aurait pu permettre d’envisager alors un projet global, concerté, financé, et évaluable, les acteurs de terrain y auraient pris toute leur place. En 2002 est né le Syndicat Mixte de Gestion du Site d’Uxellodunum, un plan de valorisation du site est réalisé en 2004, puis il est sagement fait appel à une agence expérimentée en matière de développement local.

Dans le cadre de cette étude, des priorités sont dégagées pour protéger le site, créer un centre d’interprétation et un aménagement de sentiers de découverte. Ces priorités sont validées par les différents partenaires associés à la valorisation du site d’Uxellodunum.

Puis en 2007 un Pôle d’Excellence Rurale, Pays de la Vallée de la Dordogne Lotoise est retenu, il associe le SMGSU, l’Etat, les collectivités territoriales, au total c’est autour de 550 000 Euros qui ont été mobilisés. Des acquisitions foncières ont été effectuées, et des travaux de sauvegarde des galeries et de remodelage du site, ainsi qu’un parking de 6000 m2 ont été réalisés, entre 2008 et 2011.

SUGGESTIONS

Pour développer une stratégie de dialogue et de progrès partagés chacun s’accorde à reconnaître un devoir de méthode permettant :

- la conduite de travaux en concertation permanente avec un conseil scientifique animé par Jean-Pierre Girault, prenant en compte la dimension limitée du site et sa fragilité due à l’importance des sources et à la nature des sols.

- la transparence parfaite de l’emploi des crédits associée à une évaluation concertée du Pôle d’Excellence Rurale.

UN PROJET ADAPTE AU TERRITOIRE

Les Amis d’Uxellodunum ont préparé en bureau, puis en Conseil d’Administration, une motion suggérant qu’un projet alternatif raisonnable soit étudié avec les partenaires culturels du territoire dont en particulier l’association Racines. Demande ouverte au réseau des oppida, du site de Bibracte et dans la vallée de la Dordogne lotoise, Art et Histoire.

Le cœur du projet porte sur deux points :

- Prendre la mesure de l’importance des crédits employés pour arrêter les dérives et s’en tenir avec un peu de bon sens aux besoins réels d’aménagements de sentiers, à la sécurisation du site sans travaux majeurs, à l’aménagement à peu de frais du parking et à la rénovation de la maison d’habitation.

- Rechercher avec le réseau associatif une coopération forte sur le site, créer un conseil scientifique avec le concours de tous les acteurs et les collèges de Vayrac et Martel ainsi que les musées locaux de chacune de ces communes. Les échanges inter associatifs permettent d’envisager une valorisation pédagogique de ce site (archéologie, histoire, lecture de paysages, études de la faune et de la flore, éducation à la citoyenneté, documentation scientifique, étude des fouilles réalisées, des archives disponibles etc... etc…)

Ainsi une réorganisation du site permettrait de garantir sa valorisation progressive, la fragilité du site autoriserait l’accueil d’une classe pour des séquences d’environ 3 heures. L’animation du site et sa maintenance supposeraient que les collèges de Vayrac et Martel conçoivent ensemble en lien avec le conseil scientifique rattaché au SMGSU un projet unique et global.

Ce projet permettrait le recrutement de deux assistants d’éducation ayant des compétences utiles au projet en lien avec les enseignants référents de chaque établissement.

Le site fréquentable d’Avril à Octobre serait ouvert à des visites à caractère touristique en Juillet Août en lien avec le Syndicat de développement touristique de la Vallée de la Dordogne avec accueil d’une salle d’exposition dans la maison de la fontaine (ex : maison d’habitation) et en totale synergie avec les musées de Martel et de Vayrac.

ARCHITECTURE DU PROJET PEDAGOGIQUE :

Cadre général :

Le projet porté par Les Amis d’Uxellodunum et intégré à l’Éducation nationale avec comme partenaires locaux les collèges de Vayrac et Martel serait à inclure dans les projets d’établissement.

Un dossier pédagogique disponible par Internet (préparation, exploitation postérieure de la sortie) soulignerait l’importance des qualités scientifiques et attractives des supports écrits ou audio-visuels, des panneaux, des maquettes et reproductions grandeur nature avec naturellement la nécessité de constituer un comité de vigilance scientifique et de propositions (archéologues, élus, responsable du SRA, pédagogues…).

Principes généraux :

Rentabiliser au maximum en termes de pratiques et d’acquisitions la venue de la classe sur une journée.
Approche pluridisciplinaire afin d’éviter une lassitude due à une seule approche historique.

Les principaux axes pédagogiques (à moduler en fonction du niveau concerné) :

Axe environnemental

• Lecture de paysage. Approche de la géologie.
• Orientation et carte (déplacement des élèves encadrés avec carte et boussole / questionnaire voire recherche d’un trésor gaulois).
• Faune.
• Flore (utilisation du fonds photographique / travail en classe et à l’extérieur).
• Protection d’un site naturel vulnérable. Citoyenneté.

Axe éducation à la citoyenneté

• Responsabilité de l’archéologue.
• Repères législatifs.
• Site archéologique = patrimoine national.
• Comportement citoyen et vestiges archéologiques.

Axe découverte d’un métier : archéologue

• Les compétences requises.
• Un travail d’équipe, de spécialistes en liaison avec les instances publiques (municipalité, communauté de communes, SRA. etc.)
• L’archéologue détruit l’objet de son étude (contrairement à l’historien).
• Obligations de publications (internes à la discipline et de vulgarisation).

Axe historique

• Contextualisation du site du Puy d’Issolud.
• Fonds d’archives / travail de l’historien.
• Complémentarité des approches archéologiques et historiques.
• Histoire des fouilles et découvertes.
• Le siège d’Uxellodunum. Poliorcétique romaine.
• L’après siège du Puy d’Issolud.

Axe scientifique

• Approche de quelques notions de physique mises en œuvre dans la conception des armes et machines de guerre utilisées lors de l’affrontement.

Axe économique

• Retombées économiques et touristiques pour la région proche. Liens avec autres sites (Archéosite des Fieux / Chapelle-aux-Saints).

Axe maîtrise de la langue française

• Répondre succinctement et de synthétiquement à de courts questionnaires.
• Imaginer une phase du siège. Motiver son choix.

Axe apprentissage du latin et de la toponymie

• Pour les collégiens approche lexicale de quelques termes liés au site.
• Approche toponymique (toponymes et réalités géographique, historique).

Axe éducation esthétique

• Interpréter graphiquement le paysage du Puy d’Issolud ou un de ses éléments.

Multiplicité des pratiques pédagogiques :

Importance d’alterner phases d’écoute et de pratiques personnelles, à l’intérieur et à l’extérieur.

En prenant soin de délimiter les différents domaines historique, scientifique, littéraire et ludique, les élèves pourront aborder chacun de ceux-ci en fonction de leur niveau scolaire institutionnel et personnel.

Remarque : Adaptés, les différents axes pédagogiques pourraient également concerner les visiteurs adultes.

Vie du site :

Expositions temporaires et conférences renouvelleront la vie du site.

Si possible, de nouvelles activités devront être proposées.

Le projet de valorisation et d’animation du site a reçu le soutien des réseaux Archéologie, de nombreux scientifiques, du Directeur des services de l’Education Nationale du Lot. Le directeur régional de la DRAC a été saisi d’une proposition de rencontre pour créer l’esquisse d’un Comité Scientifique associé à toute réflexion et valorisation du site d’Uxellodunum.

PREFIGURATION DU COMITE SCIENTIFIQUE :

Après de nombreux échanges avec la Communauté scientifique, la DRAC et le réseau associatif, soit : la Société des Etudes du Lot, Racines et les Amis d’Uxellodunum, il est convenu de proposer la mise en place d’un Comité Scientifique sous la présidence de Jean-Pierre Girault, Archéologue attaché au site. Il s’agirait d’effectuer une évaluation scientifique d’Uxellodunum, du plan des fouilles à poursuivre, des partenariats à nouer avec les collectivités territoriales compétentes pour un programme raisonnable compatible avec une valorisation du site sur les bases déjà proposées. Le Comité scientifique qui réunirait une douzaine de personnes réparties entre scientifiques et amateurs en archéologie issus du réseau associatif assurerait également un travail de veille, de conseil, mais aussi de valorisation des travaux d’animation et des publications effectuées, en cours ou à venir sur le site d’Uxellodunum.

 

télécharger pdf Télécharger le document

 

 

 

 

English

Accueil

Uxellodunum

Le site

Histoire des terrains

Association

Publications

Activités

Actualités

Galeries de photos

Perspectives

Chronologie

Textes antiques

Ecrits anciens : Puy d'Issolud à Uxellodunum

Fouilles anciennes : résumé

Fouilles anciennes : documents à télécharger

Recherches récentes à la Fontaine de Loulié : résumé

Recherches récentes à la fontaine de Loulié : documents à télécharger

Etudes de chercheurs : documents à télécharger

Promenade géologique et botanique

Articles de presse anciens

Légendes du Puy d'Issolud

Visiter

Contacter

PlansPuy d'Issolud 1948Puy d'Issolud...D'après Paul Bial 1869, dans Uxellodunum